Accueil Évangile du jour Évangile du jour – Job a cherché à craindre Dieu dans sa vie

Évangile du jour – Job a cherché à craindre Dieu dans sa vie

0
46

En tout cela, Job ne pécha point et n’attribua rien d’injuste à Dieu.

Job 1:22

Réflexion sur le verset du jour

Quand nous parlerons de Job, nous penserons tous au vrai témoignage de sa victoire sur Satan : Ses biens familiaux ont été emportés, ses serviteurs ont été tués, la vie de ses enfants a été enlevée, et Satan l’a aussi frappé d’un ulcère malin sur tout son corps. Et il s’assit dans les cendres et se servit d’un tesson pour gratter la surface des ulcères malins. Dans une telle situation, Job maintenait toujours son intégrité – craignant Dieu et fuyant le mal, sans pécher par ses paroles, et préférait mourir que se plaindre de Dieu. Il louait encore le saint nom de l’Éternel Dieu, rendait un témoignage merveilleux et retentissant, accomplissait sa mission et menait une vie de valeur. Nous admirons tous la confiance de Job dans sa capacité à témoigner pour Dieu dans les grandes épreuves, en nous demandant : comment Job a-t-il été capable d’obéir à l’environnement que Dieu a établi, sans pécher par ses paroles ni se plaindre de Dieu ?

Lisons ensemble les paroles de Dieu : « “Et quand les jours de festin étaient passés, Job appelait et sanctifiait ses fils, puis il se levait de bon matin et offrait pour chacun d’eux un holocauste”. La conduite de Job nous montre que plutôt que de se manifester dans son comportement extérieur, sa crainte de Dieu venait de son cœur et que sa crainte de Dieu pouvait être trouvée dans tous les aspects de sa vie quotidienne, en tout temps, car non seulement il s’éloignait lui-même du mal, mais il offrait souvent des holocaustes au nom de ses fils. En d’autres termes, non seulement Job craignait profondément de pécher contre Dieu et de renier Dieu dans son propre cœur, mais s’inquiétait aussi que ses fils aient péché contre Dieu et L’aient renié dans leur cœur. De cela, on peut voir que la vérité de la crainte de Dieu de Job résiste au test et ne fait pas de doute à quiconque. Agit-il ainsi occasionnellement ou fréquemment ? La dernière phrase du texte est : “C’est ainsi que Job avait coutume d’agir.” La signification de ces mots est que Job n’est pas passé voir ses fils occasionnellement ou quand cela lui plaisait ni ne s’est confessé à Dieu par la prière. Au lieu de cela, il appelait et sanctifiait régulièrement ses fils et offrait des holocaustes pour eux. “Coutume d’agir” ici ne signifie pas qu’il faisait cela pendant un ou deux jours ou pour un moment. Il signifie que la manifestation de la crainte de Dieu chez Job n’était pas temporaire et ne s’est pas arrêtée à la connaissance ou aux paroles ; au lieu de cela, la voie de la crainte de Dieu et de l’éloignement du mal guidait son cœur, elle dictait son comportement et elle était la racine de son existence dans son cœur. Qu’il ait eu coutume d’agir ainsi montre que dans son cœur, il craignait souvent de pécher lui-même contre Dieu et craignait aussi que ses fils et ses filles pèchent contre Dieu. Cela représente à quel point la voie de la crainte de Dieu et de l’éloignement du mal pesait lourd dans son cœur. Il avait coutume d’agir ainsi parce que, dans son cœur, il était effrayé et avait peur, craignant d’avoir commis le mal et péché contre Dieu, et d’avoir dévié de la voie de Dieu et ainsi d’être incapable de satisfaire Dieu. Et en même temps, il s’inquiétait aussi de ses fils et de ses filles, craignant qu’ils aient offensé Dieu. Ainsi était la conduite normale de Job dans sa vie quotidienne. » Job cherchait à craindre Dieu et à fuir le mal dans sa vie quotidienne. En raison de sa crainte de Dieu, malgré les attaques et les tentations de sa femme et de ses trois amis, il pouvait rester ferme dans son témoignage et dire : « nous recevons de Dieu le bien, et nous ne recevrions pas aussi le mal ! » (Job 2:10). Dieu en était satisfait. La foi de Job en Dieu n’est pas venue de nulle part. Cela a beaucoup à voir avec la voie que Job a suivie dans sa croyance en Dieu. Il a cherché à craindre Dieu dans sa vie. Finalement, il est resté ferme dans son témoignage en craignant Dieu. C’est aussi la raison fondamentale pour laquelle il n’a pas péché par ses paroles en tout.

Recommandé :

Job dans la Bible – L’inspiration que j’ai acquise de l’expérience de Job

Vous pouvez consulter notre verset biblique du jour pour enrichir votre vie spirituelle.

Évangile du jour – Job a cherché à craindre Dieu dans sa vie

Source : Bible en ligne

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par labiblelecturedujour
Charger d'autres écrits dans Évangile du jour

Laisser un commentaire

Consulter aussi

« Frapper à la porte » (2) – Quelles erreurs commet-on le plus souvent lorsqu’il s’agit d’accueillir le Seigneur

« Frapper à la porte » (2) – Quelles erreurs commet-on le plus souvent lorsqu’il s’a…